BIOGRAPHIE

Pierre Charby. Ce chanteur à la voix d’or, encore inconnu lorsqu’il enregistre “You” en 1973, devient une vedette de premier plan et l’idole de toute une génération. Après “You”, énorme succès national puis international, suivront “L’amour fou”, “Nous” ou encore “Si tu entends ma mélodie”, sur toutes les lèvres durant l’été 1974. Jusqu’en 1977, Pierre enchaîne les tubes avec une étonnante continuité, on l’entend sur toutes les radios et dans les plus célèbres émissions TV de l’époque, toutes en direct, ses cheveux longs et sa voix pleine de charme aux aigus incroyables, font l'unanimité. 
Pierre Charby est  né à Meknès (Maroc) un 15 novembre. Ses parents ont un commerce de chaussures ; il est l’aîné de trois enfants. Il découvre le piano à 7 ans ; s’ensuivent douze ans d’études classiques ; mais c’est une mélodie de jazz qui frappe bientôt son oreille : en écoutant “Petite fleur” de Sydney Bechet, Pierre s’amuse à imiter le saxo-soprano avec sa propre voix... et y parvient ! Ce registre très aigu pour une voix d’homme se développe ainsi tout seul, cependant notre future vedette laisse cette première vocation de côté et devient professeur d’anglais pendant trois ans. Pour cause de mutation, il démissionne et monte à Paris tenter sa chance dans la chanson. 
“J’avais une copine qui savait que je chantais mais qui ne m’avait jamais entendu... Grâce à elle, je suis rentré en contact avec une productrice, Mya Simille ; c’était le 31 décembre 1971. J’avais organisé chez moi un réveillon pendant lequel je me suis installé au piano pour chanter. Le lendemain midi, coup de fil : Mya Simille veut me voir l’après-midi même ! Rendez-vous est pris chez Michel Delancray, un auteur à succès (Pascal Danel, Daniel Guichard, etc.). J’arrive avec ma guitare, je chante et je repars deux heures plus tard avec la bande orchestrale de “Oh Marie, Maria”, au départ écrite pour Gérard Châtelain, mais si aigüe qu’il n’a jamais pu la chanter ! D’autres chanteurs s’y essayèrent, rien à faire, c’est inchantable. Coup de chance, c’est dans ma tessiture ! J’enregistre donc ce premier titre, studio Barclay. La veille de sa sortie je remporte le grand Prix des DJ de France organisé à Bobino, devant Christian Delagrange, Pierre Groscolas, Alice Dona, Bernard Sauvat, Frédéric François, Nicolas Skorsky...”
Le 26 juin 1972 : sortie du 45 tours dans les bacs. Lorsque RTL le diffuse sur son antenne, le standard est saturé. Le titre est dans les 5 premiers du hit parade et va se vendre à plus de 200 000 exemplaires. 
Arrive bientôt “You”, d’abord sur maquette, en hommage au “Only You” des Platters. On pressent le tube... mais personne ne semble trop y croire. Grâce aux arrangements de Jean Claudric, la musique est modernisée et le titre enfin enregistré en avril 1973. Deux mois plus tard, c’est le raz-de-marée : cinq millions de 45 tours vendus, n°1 dans 32 pays, toute l’Amérique Latine, au Japon, au Canada... En France, le titre, en co-édition avec RTL, passe partout, jusqu’à 14 fois le même jour sur Europe 1, France Inter et RTL (record de durée au hit parade de RTL, de début juin à décembre 1973)! La productrice de Pierre Charby, Mya, ira même jusqu’à appeler Monique le Marcis, directrice de la programmation de la station, pour qu’elle remplace “You” par “L’amour fou”, n°2 dans le même hit, afin qu’il devienne n°1 à son tour ! Mais “You”, indétrônable, fut le plus fort. 
Juin 1973 : Pierre Charby et son tube partent à la conquête du Tour de France de la Chanson, organisé par Raymond Marcillac, dont le premier gala est donné à l’Olympia ; tous les jours et pendant plusieurs semaines, accompagné par un orchestre de trente musiciens, Pierre chante ses succès, présenté par Guy Lux et Albert Raisner. Après “L’amour fou”, il y aura “Nous” (numéro 1), “Ce n’est qu’un au revoir my love” (numéro 1) et “Si tu entends ma Mélodie” (numéro 1 des hit parades et au CIDD), toutes écrites par le tandem Simille/Delancray, qui signent parfois sous les pseudonymes de J. Aptal et S. Charoff. 
1974-75 : première grande tournée mondiale. Pierre Charby parcourt Pérou, Argentine, Chili, Uruguay... “On va jusqu’à faire des covers de toutes mes chansons là-bas ! En quelques semaines, le titre auquel je croyais le moins et que j’hésitais à enregistrer, “Je ne sais pas ton nom”, s’y classe numéro 1 !” 
En 1977, Pierre Charby participe au concours de l’Eurovision. Il remporte la première demi-finale, mais malgré un score plus que serré, il doit s’incliner en finale devant Marie Myriam. 
Bien qu’il décide d’arrêter sa collaboration avec le tandem Simille / Delancray, Pierre Charby continue les concerts. Entre novembre 1979 et mai 1981, il parcourt la France avec les Platters. Puis, rencontre un autre producteur, Jacques Movsessian, qui lui signe un nouveau 33 tours : “J’ai oublié You”...en référence à son ancien tube “You”. Pour le titre “je reviens de loin”, la femme de Pierre, Cathy, met son mari en contact avec l’acteur Daniel Gélin, qui accepte de prêter sa voix pour le texte parlé de la chanson.
Aujourd’hui, Pierre Charby n’a rien perdu de sa voix hors du commun qui a séduit son public dans le monde entier. Le nouvel album de Pierre témoigne de son talent vocal : une voix qui  grimpe dans des aigus impressionnants avec une facilité déconcertante ainsi qu’une émotion que les années n’ont pas érodée.



Voici la biographie de Pierre qui accompagnait le dossier de presse établi à l'occasion de son deuxième album en 1974 :